Noël contre la faim

Publié le 18 avril 2014

Effondrement du Rana Plaza au Bangladesh : 1138 morts, est-ce trop peu pour une loi ?

CCFD-Terre Solidaire - Collectif Ethique sur l’étiquette - Peuples Solidaires-Action Aid - Terre des Hommes France

Jeudi 24 avril 2014 à 11h
devant Bercy (adresse exacte à venir)
Happening « ‘Live in’ des victimes du Rana Plaza »
Un an après le drame, les victimes interrogent les responsables politiques sur les mesures prises pour éviter de futures tragédies

Un an après la pire catastrophe de l’industrie textile, l’effondrement de l’immeuble Rana Plaza à Dacca au Bangladesh le 24 avril 2013, dans lequel 1138 ouvrier-es ont trouvé la mort et plus de 2000 ont été blessés, les victimes peinent à obtenir réparation. Les multinationales n’ont pas fait évoluer leurs pratiques fondées sur le moins-disant social et pour cause, rien ne les y contraint.
Le gouvernement français s’émeut du drame mais refuse de prendre les mesures qui établiraient une responsabilité juridique des donneurs d’ordre vis-à-vis de leurs chaînes de sous-traitance.
4 groupes parlementaires (PS/EELV/Radicaux/communistes) à l’Assemblée nationale ont pourtant déposé une proposition de loi en ce sens, instaurant une obligation de vigilance pour les multinationales en matière de droits humains et d’environnement. Plutôt que de voter la confiance aux entreprises multinationales, le président de la République et son gouvernement doivent faire preuve de courage politique et se saisir de cette proposition de loi.

- Informations sur la proposition de loi et les actions menées à l’occasion de l’anniversaire du Rana Plaza disponibles auprès des organisations.
- Nos organisations ont lancé une pétition : Rana Plaza, 1138 morts : halte à l’impunité des multinationales

Contacts presse
CCFD-Terre Solidaire : Karine Appy, 01 44 82 80 67 - 06 66 12 33 02
Collectif Ethique sur l’étiquette : Nayla Ajaltouni, 06 62 53 34 56 – 01 42 03 82 25

Nos projets

16 janvier 2018

Birmanie : se former aux pratiques alternatives pour s’émanciper des grandes entreprises étrangères

En Birmanie, le Gaia Sustainable Management Institute (GSMI), organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, développe des pratiques (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

S’informer

20 février 2018

Etats généraux des migrations : pour un changement radical de la politique migratoire

Partout en France, de simples personnes, des associations ou des collectifs s’organisent pour dénoncer la politique actuelle inacceptable (...)

15 février 2018

Comprendre et lutter contre la faim dans le monde (Infographie)

Pourquoi plus de 800 millions de personnes souffrent-elles encore de la faim aujourd’hui dans le monde ? Face à ce drame, des solutions (...)

5 février 2018

La terre, enjeu d’une paix durable en Colombie

FDM n°302

Le problème foncier, déjà à l’origine de la guerre qui a déchiré une partie du territoire pendant plusieurs décennies, constitue toujours l’un (...)