Noël contre la faim

Publié le 08.12.2017 • Mis à jour le 12.03.2018

41 associations appellent l’Union européenne à agir contre la corruption (communiqué)

A la veille de la journée internationale de lutte contre la corruption, 41 organisations de la société civile européenne et africaine s’allient pour demander à l’Union européenne d’adopter des mesures de transparence efficaces lors des négociations sur la directive contre le blanchiment d’argent, le 13 décembre prochain.

Selon un rapport de la Banque mondiale, 70% des plus grands scandales de corruption au monde impliquent des sociétés écrans et des trusts. Ces structures opaques jouent un rôle crucial dans le blanchiment d’argent, en maintenant le secret sur l’identité des personnes et des entreprises corrompues impliquées dans des activités illégales, et privent les pays les plus pauvres des ressources nécessaires à leur développement.

Les récents scandales – y compris les Panama Papers et les « Laundromats » russes et azerbaïdjanais – témoignent de l’incapacité de la politique européenne actuelle de lutte contre le blanchiment d’argent d’empêcher l’argent corrompu de circuler au sein des centres financiers européens.

En dépit de la contestation citoyenne croissante contre la corruption et l’évasion fiscale, notamment suite aux Paradise Papers, les États membres de l’Union européenne ont jusqu’à présent échoué à répondre efficacement au problème des sociétés écrans et des trusts européens.

Nous, associations et organisations de la société civile, appelons les dirigeants européens à lutter contre les flux financiers illicites en rendant public les registres des bénéficiaires effectifs des sociétés et des trusts dans le cadre de la révision de la directive contre le blanchiment d’argent.

L’Europe doit montrer son engagement et son leadership international dans la lutte contre le blanchiment d’argent et la corruption.

Contact presse pour le CCFD-Terre Solidaire : Karine Appy, 06 66 12 33 02

Associations signataires :
- Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires, France
- Global Witness
- Transparency International
- EG Justice
- Global Integrity
- Eurodad
- Transparency International France
- Oxfam
- ONE
- Accountability Lab
- Follow Taxes, Nigeria, West Africa and Africa
- CENADEP RDC
- Enough is Enough, Nigeria
- Women and Children Hope Center, DRC
- Foundation For Environmental Rights,Advocacy & Development (FENRAD NIGERIA)
- Media Rights Agenda (MRA)
- Foundation for the Conservation of the Earth (FOCONE) Nigeria
- PWYP, UK
- Justice, Development and Peace/Caritas Initiative (JDPC), Enugu Diocese
- Excellent World Foundation, Nigeria
- L’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT)
- Pro Ethical Trade Finland
- Policy alert (grassroot people empowerment foundation)
- Development Diaries Ltd/GTE
- OpenCorporates, UK
- Réseau Foi & Justice Afrique Europe
- Partners for community empowerment (PACE)
- Ekvilib Institute, Slovenia
- Transparency International Slovenia
- EnaBanda, Slovenia
- The Young Entrepreneurs Society, Nigeria
- Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11), Belgium
- SLOGA Slovenian Global Action
- Institute of Global Responsibility, Poland
- CCFD-Terre Solidaire, France
- PWYP Cameroon
- Focus Association for Sustainable Development, Slovenia
- Open Knowledge Foundation Deutschland
- World Economy, Ecology & Development – WEED
- Weltwirtschaft, Ökologie & Entwicklung - WEED e.V.
- Transparência e Integridade, Portugal

S’informer

20 April 2018

Au Niger : demande de libération immédiate pour les représentants de la société civile arrêtés

Au Niger, deux vagues d’arrestations viennent de cibler des acteurs de la société civile protestant contre la nouvelle loi de finance 2018 (...)

7 novembre 2017

Paradise papers : les paradis fiscaux, comme l’île Maurice, sont une entrave aux droits humains (témoignage)

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Chaque année, l’Ile Maurice, véritable paradis fiscal, doit renoncer à des investissements dans le secteur de la santé et de l’éducation. (...)

6 novembre 2017

Paradise Papers : pourquoi les Etats doivent reprendre la main face aux multinationales

Les Paradise Papers ont révélé des scandales d’une ampleur inédite concernant les pratiques de riches particuliers, d’hommes d’État et de (...)

Nos projets

20 novembre 2014

Brésil, une banque communautaire prospère

Créée en 1998 dans une favela de Fortaleza, au nord-est du Brésil, la banque communautaire Palmas soutenue par le CCFD-Terre Solidaire est (...)

12 mai 2014

Inde : Le coût du développement, l’exemple du Tamil Nadu

FDM n°277

Classé dans le pool des États les plus puissants économiquement du pays, le Tamil Nadu est un laboratoire du développement à l’indienne : (...)

19 octobre 2012

Pour qu’émerge en Asie un autre modèle de développement économique

Fondée par Walden Bello, à qui l’on doit le concept de "démondialisation", Focus on the Global South agit au niveau de l’ensemble du (...)